Marché des artisans à Limoilou en musique

Les 17 et 18 juin prochain, je serai présente à Limoilou en musique sur la 3e Avenue entre les 7e et 8e Rue dans le Marché des artisans.

J’aurai des illustrations, des cartes et d’autres articles à vous proposer! Au plaisir de vous y voir!

Limoilou en musique

Pour la programmation complète : http://limoilouenvrac.com/limoilou-en-musique/

Exposition Refuge à la galerie Engramme


@Installation de REFUGE chez Engramme, crédit photo : Hubert Gaudreau

Du 29 avril au 4 juin prochains aura lieu l’exposition collective REFUGE, un projet de médiation culturelle à la galerie Engramme à Québec, à laquelle je participe avec Gabrielle Bélanger, Stéphanie Matte, Olivier Moisan-Dufour, Tanya Morand, Ilana Pichon et Éloïse Plamondon-Pagé. Le vernissage se tiendra le 12 mai à partir de 17h.

Je vous invite à venir découvrir notre installation colorée et réconfortante, qui est le résultat d’un projet de médiation culturelle avec les 4 classes d’accueil de l’École secondaire Vanier dont j’ai déjà parlé dans d’autres articles.

La semaine de montage a été amusante, créative et pleine de bricolages 😀

Pour plus de détails, voici le lien vers le communiqué de presse.

Bonne visite!

Nouvelle d’hiver 2 – Projet Refuge

Aujourd’hui, avec Gabrielle Bélanger, Éloïse Plamondon-Pagé, Stéphanie Matte, Olivier Moisan-Dufour, et Mathieu Gotti comme assistant, nous avons monté la première phase de l’exposition Refuge à l’école secondaire Vanier. Ilana Pichon a aussi participé au projet, mais ne pouvait pas être au montage.

Les impressions ont été réalisées avec les jeunes des classes d’intégration à l’automne dernier à partir de leurs dessins faits dans un atelier avec la thématique du refuge. 

Pour l’installation, nous avons ajouté des éléments, comme les fleurs, le soleil et surtout la cabane, conçue par Olivier. Nous avons aussi ajouter des motifs sur les impressions faites avec les jeunes pour améliorer le coup d’oeil.

Nous sommes contents du résultat et avons hâte de connaître la réaction des élèves. Je suis aussi très fière de voir ce projet aboutir après presqu’un an et demi de préparatifs.

L’exposition sera présentée également à Engramme fin avril début mai.

Nouvelles d’hiver 1 – Résolutions et formation

Mon année 2017 commence en suivant le programme Résolution Etsy, qui me donne des bonnes pistes autant pour ma boutique que pour ma carrière en général. L’équipe de mentors est dynamique et les conseils offerts sont bénéfiques. Ce programme est aussi une bonne occasion de réseautage.

Par ailleurs, les 4 et 5 février derniers, j’ai participé à la formation « Initiation en animation » donnée par Samuel Breton, qui a été offerte en collaboration entre le centre Engramme et La Bande Vidéo.

Avec Christine Vallée et Geneviève Bélanger-Genest, avec l’appui technique de Ricardo Savard, nous avons réalisé une vidéo d’animation intitulée Cheval en cavale.

La première journée, nous avons imprimé une série d’images en sérigraphie, en ayant en tête la décomposition du mouvement voulu. Le deuxième jour, nous avons photographié les impressions et nous avons fait le montage dans un logiciel vidéo. Nous avons aussi essayé la technique du stop motion.

J’ai apprécié cette formation qui m’a initié au côté technique et logiciel, et qui a enrichi ma connaissance théorique de l’animation.

Pour voir le résultat, consultez la médiathèque de La Bande Vidéo :

http://labandevideo.com/iiix/home/

Nouvelles d’automne 3 – Formation en sérigraphie UV

Le 12 novembre dernier, j’ai suivi une formation sur la sérigraphie UV à Engramme, donnée par Laurent Gagnon.

La sérigraphie UV est une technique avancée qui nécessite des encres particulières réagissant à la lumière UV d’un four qui « cuit » l’impression très rapidement. 

Ces encres sont lustrées et donnent un aspect verni à l’impression. Elles donnent des résultats intéressants sur des papiers à textures variées (à voir sur les photos). 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cependant, si elle n’est pas cuite, l’encre UV ne sèche jamais, ce qui fait qu’il faut travailler le plus proprement possible, pour éviter des taches sur le plancher, sur lesquelles on pourrait marcher et en mettre partout, entre autres.
Laurent Gagnon nous a signalé que la sérigraphie UV a été conçue avec l’idée de la réserve, c’est-à-dire, utiliser le blanc du papier au lieu d’ajouter du blanc à la couleur, et d’aller du pâle vers le foncé, un peu comme en aquarelle ou en batik. De plus, le travail se fait beaucoup en transparence, d’où une proportion importante de base transparente dans les mélanges.

Par ailleurs, les produits UV ne sont pas solubles à l’eau, alors il faut utiliser des solvants et un savon particulier. 

Somme toute, je crois bien faire un projet avec cette technique parce qu’elle s’intègre bien à mon imagerie. Je vous ferai part des résultats à ce moment-là.